Dictionnaire en ligne de politique et média au Japon: Japan Times,Jiminto,Kan Naoto,Koizumi Junichiro,Komeito,Kyodo tsushin,Mainichi shinbun,Ministère des affaires étrangères,Minshuto,Mori Yoshiro

?Voici le dictionnaire japonais en ligne développé par Free Light Software. Vous pouvez trouver facilement les mots japonais équivalents à partir du français et vice versa, ou envoyer des requêtes vers les moteurs de recherche japonais sans savoir leur traduction, en cliquant sur un mot japonais. Cliquez sur une icône globe pour trouver la position d'un lieu sur la carte japonaise. Le dictionnaire des mots généraux est disponible à Dictionnaire japonais en ligne.
version anglaise
Autre dictionnaire:
Trouver par mot-clef:
Trouver la définition:
Browser chaque article:
 
Page commençant à partir de la lettre: A J N S

Japan Times

jyapanntaimuzu jyapanntaimuzu
mots alternatifs: The Japan Times, Japan Taimuzu, Journal Japan Times
mots-clés: journal
sites webs en rapport: http://www.japantimes.co.jp
explication: Le premier journal en anglais au japon, fondé par les publicistes japonais en 1897. Il commença avec le soutien des personnes connues comme Ito Hirobumi et Fukuzawa Yukichi et reçu des fonds du gouvernement japonais et le cercle business pour diffuser l'opinion japonaise dans le monde. En 1943, son nom changea pour "The Nippon Times" mais revint au nom initial en 1956 et ne reçu plus d'aide du gouvernement. Son tirage est de 65,000.

Jiminto

jiminntou jiyuuminnshyutou
mots alternatifs: Jimin to, Jimintou, Jimin tou, Jiyu minshu to, Jiyuminshuto, Prti liberal democrate, LDP
mots-clés: parti politique
voir aussi: Yoshida Shigeru , Hatoyama Ichiro , Sato Eisaku , Tanaka Kakuei , Nakasone Yasuhiro
sites webs en rapport: http://www.jimin.or.jp , http://member.nifty.ne.jp/o-tajima/jimin/jimin.html
explication: Après une fusion des partis socialistes de gauche et droite en octobre 1955, 2 partis conservateurs Jiyuto et Nihon Minshuto fusionnèrent aussi en novembre et formèrent Jiminto (parti libéral démocrate) avec Hatoyama Ichiro comme premier président. Avec un fort soutien du cercle business et fermiers, il joua un rôle majeur dans l'économie japonaise d'après-guerre, spécialement dans le règne de Sato Eisaku de 1964-72. Excepté pour une courte période entre 1993-94, Jiminto fut continuellement au pouvoir.

Kan Naoto

kannnaoto
mots alternatifs: Naoto Kan
mots-clés: homme politique
voir aussi: Minshuto , Hatoyama Yukio
sites webs en rapport: http://www.n-kan.jp
explication: Né en 1946 dans le département Yamaguchi. Après être diplômé à l'institut de Tokyo de technologie, il prit part dans divers mouvements de citoyens avec Ichikawa Fusae. En 1980, il fut élu à la diète sous la bannière de Shakai Minshu Rengo. En 1993, il fonda Shinto Sakigake avec Hatoyama Yukio et participa à une coalition du gouvernement avec Jiminto par Hshimoto Ryutaro en tant que ministre de la santé. En 1996, il fonda Minshuto avec Hatoyama Yukio. Il est maintenant son président.

Koizumi Junichiro

koizumijyunnichirou
mots alternatifs: Junichiro Koizumi, Koizumi Junichirou, Junichirou Koizumi
mots-clés: homme politique
voir aussi: Jiminto
sites webs en rapport: http://www.jimin.or.jp/jimin/giindata/koizumi-ju.html , http://henkaku.jah.ne.jp
explication: Né en février 1942 dans le département Kangawa dans une famille de politicien. Après être diplômé dans l'université Keio, il débuta sa carrier politique comme secrétaire de son ex premier ministre, Fukuda Takeo. Il fut alors élu 10 fois dans le parlement japonais avec le ticket du parti libéral démocrate (jiminto) et occupa différent postes ministériels. Il fut élu en tant que 87ème premier ministre japonais en avril 2001 sous la pression de l'opinion publique qui espère une profonde réforme du Japon.


Komeito

koumeitou
mots alternatifs: Komei to, Koumeito, Koukei to, New Komeito
mots-clés: parti politique
voir aussi: Sokagakkai , Ikeda Daisaku , Jiminto
sites webs en rapport: http://www.komei.or.jp
explication: Depuis 1955, Sokagakkai a envoyé ses membres dans les parlements locaux. Il décida de participer à l'élection nationale en formant Komeito en 1964, et gagna 25 siège au parlement en 1967. En 1970, après un scandale sur la publication d'un livre anti Sokagakkai, il déclara l'indépendance de Sokagakkai. Après avoir participé à la coalition du gouvernement en 1993, il fut absorbé par Shinshinto en 1994 mais redevint indépendant en 1997. Depuis 1999, il forme une coalition avec Jiminto.

Kyodo tsushin

kyoudoutsuushinn kyoudoutsuushinnshya
mots alternatifs: Kyodo news, Kyodotsushin, Kyoudoutsushin, Kyoudou tsushin, Kyodo, Kyoudou
mots-clés: journal
voir aussi: Jiji tsushin
sites webs en rapport: http://www.kyodo.co.jp
explication: Fondé en 1945 après la seconde guerre mondiale en remplaçant Domei tsushin, Kyodo tsushin est la plus grande agence d'information du Japon avec 50 bureaux et échangeant l'information avec plus de 60 agences internationales comme AP, UPA, AFP, Reuter etc.

Mainichi shinbun

mainichishinnbunn
mots alternatifs: Mainichishinbun, Mainichi shimbun, Mainichishimbun, Mainichi, Journal Mainichi
mots-clés: journal
sites webs en rapport: http://www.mainichi.co.jp
explication: Un des plus vieux journaux avec 4 millions de copies. Fondé à Osaka en 1882 en tant que papier organe de Nihon rikken seito. Son nom devint "Osaka Mainichi" en 1988 avec un accent à la communauté marchande. Yamamoto Hikoichi, nommé à la présidence en 1903, transforma Mainichi en une grande publication nationale. En 1911, il fusionna avec Tokyo Nichinichi shinbun et prit le nom actuel. Sa fondation fut secoué dans le choc pétrolier de 1977 mais fut restauré avec un nouveau équipe dirigeante.

Ministère des affaires étrangères

gaimushyou
mots alternatifs: Ministère japonais des affaires étrangères, Gaimusho, Gaimushou, Gaimu sho, Gaimu shou
mots-clés: organisation
voir aussi: Tanaka Makiko
sites webs en rapport: http://www.mofa.go.jp
explication: Fondé en 1869, le ministère des affaires étrangères fut un rare ministère non affecté par une grande réorganisation ministérielle de 2000 mais fut troublé des problèmes internationaux et internes comme des disputes territoriales, visite d'un ex président taïwanais, problème du manuel scolaire, fraudes sur des fonds secrets etc. De plus, dernièrement nommé Tanaka Makiko déclara une guerre à leur ministère en accusant de dissimuler la fraude sur des fonds secrets du ministère.

Minshuto

minnshyutou
mots alternatifs: Minshutou, Minshu to, Minshu tou, Parti democrate, Parti democrate japonais, Parti democrate japon
mots-clés: parti politique
voir aussi: Jiminto , Hatoyama Yukio , Kan Naoto
sites webs en rapport: http://www.dpj.or.jp , http://www.geocities.co.jp/WallStreet/5149/
explication: Parti politique formé en 1996 depuis des dissidents de Jminto et des socialistes en vue d'établir 2 partis comme les USA et le Royaume Uni. Il absorba des dissidents de Shinshinto en 1998 pour devenir un nouveau Minshuto (parti de 1996 appelé maintenant ancien Minshuto). Le premier président fut Kan Naoto et le second et actuel président est Hatoyama Yukio. A cause de son background, mélange de conservateurs et socialistes, il existe une forte divergence sur la politique étrangère et de défense à suivre.

Mori Yoshiro

moriyoshirou
mots alternatifs: Yoshiro Mori, Mori Yoshirou, Yoshirou Mori
mots-clés: homme politique
voir aussi: Jiminto , Sankei shinbun
sites webs en rapport: http://www.jimin.or.jp/jimin/fl/r_50on.html
explication: Né en 1937 dans le département d'Ishikawa. S'étant blessé au rugby club à l'université Waseda, il adhéra à un club orateur où il rencontra Takeshita Noboru. Après avoir travaillé à Sankei shinbun, il fut élu à la diète en 1969 et occupa différents postes ministériels. En 2000, il fut nommé pour remplacer le premier ministre Obuchi Keizo qui mourut subitement. A cause de ses commentaires sans égard sur divers problèmes, il devint rapidement impopulaire et résigna en 2001 après l'incident Ehimemaru.

Les mots affichés sur cette page sont 10 - 19 parmi 34.

Language Teacher?. Electronic pocket talking translators
Dictionnaire Electronique de Poche


http://www.webdico.com/dico/poltxtf1.html
Text Copyright, Free Light Software
Pictures' Copyright belongs to each author or legal claimant
La dernière mise à jour: 30/12/12 08:38