Dictionnaire en ligne de politique et média au Japon: Abe Shinzo,Asahi shinbun,Aso Taro,Enlèvement des japonais,Fukuda Yasuo,Hatoyama Ichiro,Hatoyama Yukio,Ikeda Daisaku,Ishihara Shintaro

?Voici le dictionnaire japonais en ligne développé par Free Light Software. Vous pouvez trouver facilement les mots japonais équivalents à partir du français et vice versa, ou envoyer des requêtes vers les moteurs de recherche japonais sans savoir leur traduction, en cliquant sur un mot japonais. Cliquez sur une icône globe pour trouver la position d'un lieu sur la carte japonaise. Le dictionnaire des mots généraux est disponible à Dictionnaire japonais en ligne.
version anglaise
Autre dictionnaire:
Trouver par mot-clef:
Trouver la définition:
Browser chaque article:
 
Page commençant à partir de la lettre: A J N S

Abe Shinzo

abeshinnzou
mots alternatifs: Shinzo Abe
mots-clés: homme politique
voir aussi: Koizumi Junichiro , Departement_yamaguchi
sites webs en rapport: http://www.s-abe.or.jp , http://en.wikipedia.org/wiki/Shinzo_Abe
explication: Né en 1954 à Tokyo comme le 2e fils d'Abe Shintaro, un ex ministre d'affaires étrangères et candidat malheureux pour le premier ministre. Diplômé à l'université de Seikei, il travailla comme secrétaire personnel de son père jusqu'à sa mort en 1993 pour leur succéder dans sa circonscription de Yamaguchi. Servi comme secrétaire chef du cabinet Koizumi in 2005, il le succéda 2006 comme premier ministre mais après la défaite historique d'une élection sénatoriale, il quitta soudain le poste en Septembre 2007.

Asahi shinbun

asahishinnbunn asahishinnbunnshya
mots alternatifs: Asahishinbun, Asahi shimbun, Asahishimbun, Journal Asahi, Asahi
mots-clés: journal
sites webs en rapport: http://www.asahi.com
explication: Un des journaux les plus connus et plus anciens avec 8 millions de tirage. Fondé en 1879 par Murayama Ryuhei à Osaka comme petit journal illustré et continua à monter en concentrant des informations plutôt que des opinions. La branche de Tokyo fut fondée en 1888 en pourchassant Mezamashi shinbun. Il fut attaqué par une rébellion durant l'incident du 26 février 1936 à cause de son opinion libérale. Asahi possède Shukan Asahi (hebdomadaire Asahi), Asahi evening news (version anglaise) et TV Asahi.

Aso Taro

asoutarou
mots alternatifs: Taro Aso
mots-clés: homme politique
voir aussi: Yoshida Shigeru , Departement_fukuoka
sites webs en rapport: http://www.aso-taro.jp
explication: Né en 1940 dans le département Fukuoka comme un petit de Yoshida Shigeu, premier ministre défunt. Après avoir été diplômé à l'université Gakushuin et passé quelques temps dans des universités étrangères, il entra dans une société de son père. Il fût élu parlementaire en 1979 et continue à l'être sauf 1983. Après s'être présenté en vain 3 fois à l'élection du président de parti, il devint le 92e premier ministre du Japon en Septembre 2008 mais doit perdre ce poste dans une élection prévue en septembre 2009

Enlèvement des japonais

nihonnjinnrachi kitachyousennrachi
mots alternatifs: Enlèvement par Nord-Coréens, Enlèvement par la Corée du nord
mots-clés: événement
voir aussi: Koizumi Junichiro
sites webs en rapport: http://www.sukuukai.jp , http://dprk.yellowbirds.org , http://dailynews.yahoo.co.jp/fc/domestic/north_korea_kidnap/ , http://www.mofa.go.jp/mofaj/area/n_korea/abd/rachi_mondai.html
explication: Entre 70's et 80's, beaucoup de Japonais disparurent soudain sans laisser aucune trace. Comme beaucoup de cas eurent lieu sur le coté Mer du Japon, on soupçonna vite le service secret nord-coréen mais ils niaient jusqu'à ce que le premier ministre japonais, Junichiro Koizumi rencontra en 2002 le secrétaire général, Kim Il Jung. Les victimes les plus connus sont: Megumi Yokota, une fille enlevée à l'age de 13 ans, et Hitomi Soga qui se maria avec un déserteur Américain de la guerre de Corée, Charles Jenkins.


Fukuda Yasuo

hukudayasuo
mots alternatifs: Yasuda Fukuda
mots-clés: homme politique
voir aussi: Koizumi Junichiro , Abe Shinzo , Departement_gunma
sites webs en rapport: http://www.y-fukuda.or.jp
explication: Né en 1937 dans le département Gunma comme le 1er fils de Fukuda Takeo. Diplômé à l'université de Waseda, il a travaillé comme simple salarié dans une compagnie pétrolière, loin de l'agitation politique, jusqu'à 1976 quand il devient secrétaire personnel de son père, le 67e premier ministre japonais. Il est élu député depuis 1990. Servi comme secrétaire général dans le cabinet Mori puis celui de Koizumi, il doit être nommé le 91e premier ministre mais étrangement démissionna en Septembre 2008.

Hatoyama Ichiro

hatoyamaichirou
mots alternatifs: Ichiro Hatoyama
mots-clés: homme politique
voir aussi: Yoshida Shigeru , Jiminto
explication: Né à Tokyo en 1883 comme fils de Hotoyama Kazuo. Elu à la diète en 1915 avec un ticket de Rikken Seiyukai et devint ministre de l'éducation dans les cabinets de Inukai Tsuyoshi puis Saito Minoru mais fut retiré après l'incident Takigawa. Après la seconde guerre mondiale, il forma Jiyuto mais fut banni par les Américains. Après avoir été réhabilité, il opposa Yoshida Shigeru et forma Nihon Minshuto et devint le premier ministre en 1954. Il devint le premier président de Jiminto en 1955. Il mourut en 1959.

Hatoyama Yukio

hatoyamayukio
mots alternatifs: Yukio Hatoyama
mots-clés: homme politique
voir aussi: Hatoyama Ichiro , Jiminto , Minshuto , Kan Naoto
sites webs en rapport: http://www.hatoyama.gr.jp
explication: Né en 1947 à Tokyo dans une famille de politiciens: son grand père, Hatoyama Ichiro, premier ministre et son père, Hatoyama Iichiro, ministre des affaires étrangères. Après être diplômé à l'Université de Tokyo et Harvard, il fut élu à la diète en 1986 sous la bannière de Jiminto. En 1993, il quitta Jiminto et fonda Shinto Sakigate avec Kan Naoto. En 1996, il fonda un autre parti, Minshuto avec Kan Naoto. Il devrait devenir le 93e premier ministre japonais après une élection générale prévue en août 2009.

Ikeda Daisaku

ikedadaisaku
mots alternatifs: Daisaku Ikeda
mots-clés: homme politique, nouvelle religion
voir aussi: Sokagakkai , Komeito
explication: Né en 1928 à Tokyo. Il entra à Sokagakkai en 1947 et travailla dans une compagnie publiciste de Toda Josei, le 2ème président de Sokagakkai. En dirigeant une élection sénatoriale à Osaka en 1956, il fut arrêté par la police pour fraude. Après la mort de Toda, il devint le 3ème président en 1960 et réussit à créer le 3ème pouvoir dans la diète en formant Komeito. Après un scandale sur la publication d'un livre anti- Sokagakkai, il fut forcé de laisser la présidence en 1979 mais garda de l'influence.

Ishihara Shintaro

ishiharashinntarou
mots alternatifs: Shintaro Ishihara, Ishihara Shintarou, Shintarou Ishihara
mots-clés: homme politique, écrivain
voir aussi: Jiminto
sites webs en rapport: http://www.metro.tokyo.jp/INET/ETC/CHIJITOP/HEYA.HTM , http://www.ishiharasouri.com , http://www.shintaro-shien.net
explication: Né en 1932 dans le département de Hyogo. Un roman écrit quand il fut étudiant à l'université Hitotsubashi, "Taiyo no kisetsu" gagna le prestigieux prix Akutagawa. Il fut élu au sénat en 1968 avec un vote record, puis à la diète en 1972 avec la bannière de Jiminto. En tant que membre du groupe Seirankai dans Jiminto, il invoqua un Japon fort en écrivant "Japon qui peut dira non". Il démissionna du parlement en 1995 en accusant Jiminto de s'opposer au progrès. Il fut élu maire de Tokyo en 1999.

Les mots affichés sur cette page sont 1 - 9 parmi 34.

Language Teacher?. Electronic pocket talking translators
Dictionnaire Electronique de Poche


http://www.webdico.com/dico/poltxtf0.html
Text Copyright, Free Light Software
Pictures' Copyright belongs to each author or legal claimant
La dernière mise à jour: 30/12/12 08:38